Top articles

  • Retour sur soi

    14 février 2016

    Emma se dirige d’un pas décidé vers le cabinet de V. Le froid la pénètre de toutes parts et son corps se tend sous son grand manteau noir. Beaucoup d’années ont passé et la jeune femme qu’elle est devenue a décidé d’entrer en psychanalyse à corps perdu,...

  • Tempête

    28 novembre 2016

    Nuit de vent Nuit de louve Si le secret de la licorne couve N'osant dévoiler son ardent trésor A tes yeux trop aveugles Alors je serai celle qui dans le grand ouragan Marchera vers toi tambour sonnant Coeur battant la chamade Cheveux au vent Corps dédié...

  • Louve

    14 février 2016

    Au plus profond Au tréfonds de mon être balbutiant les premiers mots du monde Je crie ton nom liberté Et je te cherche Je te cherche intensément Ma carapace a laissé place A un peau diaphane Aux reflets utérins Tissée par le fil des jours De notre vivre...

  • Ponton nord

    14 février 2016

    La scène se joue et rejoue en boucles répétitives et lancinantes A l'infini de sa première apparition Cela a toujours lieu la nuit Les nuits de lune pleine Ces nuits-là Les couleurs du rêve se font jour Explosion cosmique Profondes Irisées à leur surface...

  • Instantané Manhattan blue

    22 août 2020

    Pluie fine sur Manhattan Focus sur ciel Chat noir déambule Dans les rue mouillées Couleur goudron Pan de rue étroite Un homme debout Fin de journée Trafic ralenti Femme sort d’une voiture Regard ardent Yeux dans les yeux Sourire sur bouche cerise Tourbillon...

  • Variabilité, poème

    14 février 2016

    Sur l’échelle disharmonique De mes états d’âme Variabilité Sur l’échelle disharmonique De mes états d’âme Météo changeante Sur l’échelle dysharmonique De mes états d’âme Fluctuat nec mergitur Bordant le précipice De mes questions en boucle Contre chant...

  • Petit poème printanier

    14 février 2016

    Si j’avais à composer pour toi une forme Ce serait un joli petit poème printanier De ces petits poèmes Qui mine de rien vous invitent à l’immensité verte des champs des bois des forêts des arbres De ces petits poèmes qui font couler les rivières les fleuves...

  • Vivre

    12 juin 2022

    Chemin faisant Semer à tout vent Eperdument Être au monde

  • Des nuées…

    14 février 2016

    L’enfant est allongée sur une grosse roche grise. Le doux murmure des vagues ruisselle sur son corps inerte. Plus rien d’autre n’existe. Apaisement. Seule sa poupée repose à ses côtés, les cheveux synthétiques épars et flottants au vent marin. Pour Emma,...

Retour sur soi

Retour sur soi

Emma se dirige d’un pas décidé vers le cabinet de V. Le froid la pénètre de toutes parts et son corps se tend sous son grand manteau noir. Beaucoup...

Tempête

Tempête

Nuit de vent Nuit de louve Si le secret de la licorne couve N'osant dévoiler son ardent trésor A tes yeux trop aveugles Alors je serai celle...

Louve

Louve

Au plus profond Au tréfonds de mon être balbutiant les premiers mots du monde Je crie ton nom liberté Et je te cherche Je te cherche intensément...

Ponton nord

Ponton nord

La scène se joue et rejoue en boucles répétitives et lancinantes A l'infini de sa première apparition Cela a toujours lieu la nuit Les nuits...

Instantané Manhattan blue

Instantané Manhattan blue

Pluie fine sur Manhattan Focus sur ciel Chat noir déambule Dans les rue mouillées Couleur goudron Pan de rue étroite Un homme debout Fin de journée...

Variabilité, poème

Variabilité, poème

Sur l’échelle disharmonique De mes états d’âme Variabilité Sur l’échelle disharmonique De mes états d’âme Météo changeante Sur l’échelle dysharmonique...

Petit poème printanier

Petit poème printanier

Si j’avais à composer pour toi une forme Ce serait un joli petit poème printanier De ces petits poèmes Qui mine de rien vous invitent à l’immensité...

Vivre

Vivre

Chemin faisant Semer à tout vent Eperdument Être au monde

Des nuées…

Des nuées…

L’enfant est allongée sur une grosse roche grise. Le doux murmure des vagues ruisselle sur son corps inerte. Plus rien d’autre n’existe. Apaisement....

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog